Archive pour 'les bonnes'

elle n’est que, la cinquième !

 

bonne

Ils  SONT Quatre,  le père, la mère et deux petites filles..ah , plutôt ils sont cinq, avec eux , il y’avait autre fille , elle ne leur ressemble pas ; elle s’est assis tout prés des quatre , dans une table à part ; apparemment c’est une bonne ..âgée de presque douze ans , elle portait une tenue vestimentaire assez modeste .la petite famille .. les quatre , ont arrangé deux tables pour qu’ils s’assoient ensemble ..elle la cinquième dans une table à part..le père fait ses commande pour les siens et aussi pour la bonne .. elle a choisi un thé à la menthe ..café pour les parents et jus d’orange pour les petite filles , et des petits pains pour tout le monde ..le père avec un air d’autorité s’adressant à celles-ci : » vous avez lavé vos mains » , réponse:  » pas encore  » , et le pére leurs ordonne de faire le nécessaire..il est très vaillant sur la santé de ses choux , mais pas de celle de la petite bonne .. nous sommes au café la chope au casablanca ..de petites discussions suivent entre le père et ses deux petite filles , surtout en français..elle .. la cinquième , qui est isoler dans sa table ne peut y prendre part , et d’ailleurs , il n’y comprendra pas un mot . le père avec un grand sourire aux lèvres commente la sensation de sa fille junior : » elle est bouche bée, et comme si elle est dans un rêve » , la mère sortant enfin de son silence, poursuit; » c’est normal il n’est jamais venue à casablanca »..apparemment ils viennent d’une autre ville ..mais , elle, , la cinquième est aussi heureuse , peut être plus, car , elle a quitté les quatre murs de la cuisine et son calvaire  quotidien..mais elle ne doit pas montrer ses émotions devant le public , se tenir dans sa chaise , silencieuse , très polie..c’est ce qu’elle fait , elle voit tout droit à travers la vitrine du café sans bouger la tête ni à gauche , ni à droite.

 les parents  à un moment se mettent debout , leur deux petites filles se lèvent aussi, celles-ci vont bientôt s’asseoir devant leur PC pour s’enfoncer dans le monde virtuel des jeux électroniques..elle, la petite bonne , se lève aussi..pour elle le rêve a été très court, et bientôt elle regagnera son petit monde, le monde de la cuisine , un monde réel et non virtuel ..elle marche d’un pas très lent, elle marche derrière les quatre..elle n’est que la cinquième .

 

 

 

MaYaK se construit |
mémoires |
Ecole de Saint-Rabier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aicpfrance72
| greffier57
| Paulrmiste